L'ASSOCIATION

Adresse : Espace Bazin, 183 boulevard de Laval

Mail : unzebreavitre@gmail.com

 

Nos actions :

- un cafés-parents par mois,

- des ateliers pour les parents

- des permanences individuelles,

- des ateliers pour enfants (art plastique, ateliers des pourquoi)

-  groupe de discussion pour adolescents

-des ateliers divers pendant les vacances

- des conférences ( 23 novembre 2019)

Pourquoi des ateliers : les enfants à haut potentiel ont deux besoins principaux : que leur énergie intellectuelle soit utilisée et passer du temps avec d'autres enfants qui ont le même "cablâge" neurologique. Les ateliers répondent surtout à ce deuxième point : se connaître, prendre confiance, s'accepter en passant du temps avec d'autres zèbres.

 

 

ACTUALITES

Conférence :le 23/11/2019 : ados, vie sociale et scolaire. Avec Arielle ADDA. Théâtre de vITRE à 14h30 : inscription ici.

il y aura de la place pour tous ceux qui n'ont pas réservé car la salle est vraiment très grande.

 

 

• un café parents mensuel : le dernier vendredi de chaque mois (sauf juillet et août). Il se déroule au centre social de Vitré, 27 rue Notre Dame, à 20h30. Il est ouvert à tous, sans inscription et gratuit. – 18 octobre , 29 novembre, 20 décembre.

• Permanence : pour ceux qui préfère les rencontres individuelles, nous proposons des permanences pendant lesquelles notre intervenante vous apportera des informations sur le haut potentiel, des pistes éducatives, des connaissances sur le développement de l’enfant zèbre, des conseils et des contacts ciblés par rapport à votre situation.

Vous pouvez contacter notre passionnée et spécialiste de l’éducation des zèbres par mail : unzebreavitre@gmail.com (40 euros la séance de 2h).  

-ateliers art plastiques atelier pour ados et atelier des pourquoi lundi 21 octobre.(cf rubrique ateliers)

- restons en lien sur Facebook  :

 


Adhésion ou inscription aux ateliers et conférence

Adhésion en ligne : 20 euros

https://www.helloasso.com/associations/un-zebre-a-vitre

 

Propulsé par HelloAsso

 

 

OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION

La précocité n’est pas une étiquette, elle fait partie de leur identité.

Cette association a pour objectifs, par différents moyens d’aider à la reconnaissance et à la prise en charge de la précocité intellectuelle, tant d’un point de vue éducatif, parental que de la santé psychique.

Nous sommes parents d’enfants ou adolescents qui ont été diagnostiqués dernièrement « Enfant Intellectuellement Précoce ». Un combat de longue haleine a été mené par chacun d’entre nous, sans savoir que cette précocité intellectuelle pouvait être la cause de tant de douleurs et de mal-être, ainsi que parfois de l’échec scolaire de nos enfants.

Depuis que « nos enfants » ont été testés, la plupart vont beaucoup mieux ; les suivis psychologiques et autres thérapeutiques ont été adaptés à cette nouvelle donne, avec d’excellents résultats.

On considère qu’en moyenne, 1 à 2 enfant par classe est à haut potentiel. Seulement 1% de ces enfants sont testés.

DIFFICULTES : Ce fonctionnement neurologique conduit à une faible estime de soi, parfois associée à d’autres troubles; leur perfectionnisme allié à une grande lucidité ne leur permet pas de se reconnaître dans cette définition du surdoué. S'ils se reconnaissent aisément dans les troubles, peu se sentent intelligents, bien au contraire. « On ne peut se penser intelligent, quand on mesure ses propres faiblesses avec la lucidité aiguë du surdoué, qui ne lui permet aucun aveuglement » dit Arielle ADDA, psychologue spécialisée dans la surdouance.

POURQUOI "ZEBRES" Zèbres, c’est ainsi que Jeanne SIAUD-FACCHIN, psychologue spécialisée, a pris l’habitude de désigner ces personnalités atypiques.

• Comme les zèbres dont les rayures les distinguent des animaux de la savane, mais qui sont cependant uniques comme les empreintes digitales. Le zèbre, seul équidé que l’homme ne parvient pas à domestiquer et qui, lorsqu’il court, devient invisible par l’effet stroboscopique de ses rayures…

• Zèbres encore, parce que ces animaux singuliers, ont besoin d’être en bande, en troupeau, entre eux, pour vivre et que les liens de proximité et de coopération sont centraux dans leur communauté de vie.

• Zèbres enfin pour sortir de ce vocabulaire, lourd de sens erroné et de mythes néfastes : intellectuellement précoce, précoce, haut potentiel, surdoué… aucun ne convient, aucun n’exprime ce qu’il faudrait, d’emblée, comprendre.”